La Voie verte : des alternatives à la voiture !

Depuis plusieurs années, à travers le Plan Local Énergie Climat, la mobilité douce fait partie des priorités de la municipalité :
chemins piétons, zones de rencontre et trottoirs ont été aménagés. L’organisation des transports via les bus, navettes ou aires de co-voiturage offre la possibilité de se déplacer autrement. 
Avec l’aménagement de la Voie Verte, circuler entre Saint-Martin et Uriage va devenir une pratique agréable et en toute sécurité.

La genèse du projet

Les objectifs du projet

Le projet d’aménagement d’une voie verte est issu d’une réflexion citoyenne lancée en septembre 2019.

Après de nombreux ateliers, réunions, visites sur les sites potentiels, l’itinéraire piéton/cycle du Belvédère à Uriage par le sentier du Tourniquet a été retenu comme première réalisation. D’autres itinéraires suivront en fonction du retour d’expérience de ce premier itinéraire.

Le tracé de la voie verte doit permettre de proposer rapidement un parcours alternatif plus sûr que la Départementale, d’éviter que les cyclistes ne se découragent de la pratique du vélo et d’encourager cette pratique, notamment pour les déplacements à l’intérieur de la commune, et de valider l’idée selon laquelle les nombreux parcours piétons de la commune sont un potentiel pour créer des circulations pour les Vélos à Assistance Électrique (VAE).

 Lors de sa séance du 23 septembre 2022, le Conseil municipal a adopté, à la majorité, le programme d’aménagement de la voie verte et des aménagements de sécurité prévus en accompagnement. Pour consulter cette délibération et le détail des aménagements prévus : CLIQUER ICI.

Début de la phase travaux en octobre 2022

Après les phases d’étude et de concertation, le projet entre en phase de travaux.

Le service Voirie de la mairie est intervenu en fin d’été pour agrandir le parking de la Richardière (en vue de la suppression des stationnements de la maison des Associations) et créer un alternat de circulation à hauteur du PIAJ (réduction de la vitesse de circulation). 

Les travaux ont débuté durant les congés scolaires d’automne et s’achèveront en juin 2023 sur le secteur allant de l’arrière du Belvédère au virage du château. L’entreprise Colas intervient pour le compte de la Mairie.Les périodes de congés scolaires seront privilégiées afin que le chantier ait le moins possible de répercussions sur la circulation dans ce secteur.

Réalisation d’un plateau surélevé

Le schéma ci-dessus est issu de la présentation du projet en réunion publique le 30 mai 2022. Le plateau sera situé au carrefour desservant l’allée des Petites Maisons, l’impasse du Fiarey et le chemin de la Richardière afin de réduire la vitesse de circulation et de sécuriser ce point de croisement important : flux entrant et sortant vers les écoles, le centre sportif et les installations du secteur de la Richardière (salle polyvalente, PIAJ, etc).

Quel est le budget ? Quels sont les financements ? 

Le montant global de l’opération est de 691 444 €.

  • L’État finance 86 497 € (Dotation de soutien à l’investissement) + 105 241 € (Fonds de mobilités actives) soit un total de 191 738 €.
  • Le Département de l’Isère intervient à hauteur de 138 395 €.
  • La commune bénéficie du FCTVA (Fonds de Compensation de la TVA ) pour 103 590 €.